Reset. Une contre-histoire (littéraire) de Lyon

LyonHabiteeHabiter Lyon, c’est vérifier chaque jour l’écart qui sépare la vie quotidienne du Lyon-carte postale que nous déclinent chaque année les successifs plans com’ de la ville et de la communauté urbaine.

Toute campagne de communication est une histoire qu’on nous raconte.
Pour le communiquant comme pour l’écrivain, Lyon est le réservoir de fictions potentielles. La seule différence est que la fiction littéraire cherche à révéler quelque chose du monde que nous habitons, alors que la « fiction publicitaire » cherche au contraire à le masquer.

Nous ne vivons pas dans une « vitrine culturelle » destinée à attirer les investisseurs et les touristes. Notre quotidien dans cette ville ne ressemble en rien à une promenade touristique balisée, pas plus qu’elle ne s’écrit dans les pages publi-rédactionnelles d’une énième galerie marchande. Notre vie à nous grouille dans les interstices, là où se niche l’existence, la vraie, celle qui sue et racle.

Le temps de douze nouvelles, la littérature prends sa revanche sur le règne sans partage de la communication et nous parle de notre ville telle qu’on la vit, telle qu’on l’habite, l’exècre ou la glorifie.

Lire les nouvelles ICI.

Source : http://lefeusacre-editions.com/reset/


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search